Google publie des versions abordables de son smartphone Pixel

Le smartphone Pixel de Google vient de devenir beaucoup moins cher. Le géant de la recherche a dévoilé mardi des versions abordables de son smartphone phare qui affiche la moitié du prix de ses modèles actuels – et moins de la moitié du prix du téléphone le moins cher, l’iPhone XS.

Il semble que Google ait admis qu’il n’a pas réussi à susciter l’intérêt pour ses téléphones haut de gamme, qui se vendent plus lentement que les iPhones d’Apple et la gamme d’appareils Galaxy de Samsung.

Le nouveau Pixel 3a, que Google a révélé sur scène lors de sa conférence annuelle des développeurs d’E/S, commence à 399 $, comparativement au Pixel 3, qui a été lancé l’automne dernier et a commencé à 799 $.

Le téléphone moins cher n’aura qu’une seule caméra frontale au lieu de deux, et il sera dépouillé de toute fonctionnalité de recharge sans fil, a déclaré Google.

Google a également révélé qu’elle mettait fin à sa relation de transporteur exclusif avec Verizon, rendant le Pixel disponible sur T-Mobile, Sprint et autres réseaux.

Le géant de la technologie a également annoncé qu’il rebaptiserait son matériel « Home » – y compris la gamme d’enceintes intelligentes Home – en « Nest », ce qui reflète le fabricant de thermostats « smart » qu’il a acheté en 2014.

Il a également dévoilé Google Nest Hub Max, un successeur du Google Home Hub de l’an dernier, un haut-parleur intelligent avec un grand écran tactile. L’appareil, d’une valeur de 229 $, arrivera plus tard cette année et sera doté d’un appareil photo doté de la technologie de reconnaissance faciale.

Le discours-programme sur les E/S a également vu Google présenter les derniers développements de sa technologie d’intelligence artificielle, y compris une mise à jour de son assistant intelligent Google Home qui lui permet de louer des voitures automatiquement grâce à des commandes vocales.

La nouvelle compétence, que Google a démontrée sur le site Web de National Car Rental, est la dernière évolution dans l’effort de Google pour rendre son assistant virtuel plus capable que jamais.
Les parts de Google parent Alphabet ont chuté de 1,3 pour cent, à 1 174,10 $.